Partir au ski en camping-car : et pourquoi pas ?

camping-car-neigeCopyright: © Office de Tourisme Les Menuires

Partir aux sports d’hiver en camping-car cela vous étonne ? Pourtant, on trouve de plus en plus de camping-caristes dans les stations de ski. Camper sous la neige reste donc réalisable et on peut même y trouver beaucoup de plaisir. Cependant, pour apprécier son séjour, il faut se préparer et bien s’organiser.

Partir en camping-car au ski : quels avantages ?

Partir au ski avec votre camping-car présente plusieurs avantages. Tout d’abord, vous savourerez la joie d’être à proximité des pistes. En effet, de très nombreuses stations de ski françaises proposent des aires d’accueil pour les camping-cars et caravanes. Certaines sont même parfois situées aux pieds des pistes. Et puis comme vous êtes mobile, vous aurez l’occasion de vous déplacer d’une station à l’autre en fonction de l’enneigement. Fini la frustration.

Ces aires sont parfaites pour accueillir les voyageurs itinérants et proposent de nombreux services : équipement pour faire le plein d’eau, aire d’évacuation des eaux usées, bornes électriques pour recharger les batteries, sanitaires chauffés, lave linge… Renseignez-vous tout de même avant de partir pour connaître les conditions d’accueil de la station pour les camping-cars.

Si la vie en camping-car demande un minimum d’organisation, elle permet aussi d’être complètement autonome. Et puis un emplacement au camping du coin vous coûtera toujours beaucoup moins cher qu’une semaine de location en station. De l’argent que vous pourrez dépensé pour vous faire plaisir !

Comment bien utiliser son camping-car en hiver ?

Voici quelques astuces pour préparer votre camping-car aux périples hivernaux. Tout d’abord, avant de partir, faites un check-up complet de votre véhicule. Assurez-vous d’avoir des pneus en bon état.

En montagne l’hiver, vous aurez parfois besoin d’un double équipement. Par exemple, préférez partir avec deux bouteilles de gaz entièrement pleines, pour éviter de se retrouver sans chauffage au beau milieu de la nuit.

Si jamais vous passez une ou plusieurs nuits sur un parking non aménagé, faites attention à votre réserve en énergie. S’il est possible de tenir 3 jours sans recharger les batteries, faites attention à votre consommation. Posséder une seconde batterie de camping-car rechargée peut être un plus. Vous pouvez aussi utiliser un générateur fonctionnant à l’essence. Faites attention aux nuisances sonores que cela peut engendrer.

Si vous n’avez pas la possibilité de vider vos eaux noires, pensez à investir dans une deuxième cassette WC chimiques.

Quel équipement spécifique ?

Pour faire face aux toutes enneigées et pour accéder facilement aux stations les plus hautes, investissez dans des pneus neige ou des chaînes.

Investissez dans un porte-vélo camping-car pour accrocher luge et autres objets de loisirs, et évitez ainsi de les stocker sur le toit qui sera impraticable à cause de la neige et du givre.

Partez également avec un jerrican d’eau. Vous aurez en effet plus de facilités à trouver des points d’eau intérieurs et protégés que des points d’eau extérieurs, givrés par le froid.

Vous pouvez également partir avec plusieurs serpillères, à renouveler chaque jour devant l’entrée de votre maison roulante afin de ne pas mouiller systématiquement l’intérieur.

Et bien sûr, équipez-vous de pelle à neige, gants, lampe torche…

Vous êtes déjà partis au ski avec votre camping-car ? Racontez-nous votre expérience dans les commentaires.

Auteur: melissa

Partager cet article sur

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *