Tout ce qu’il faut savoir sur le hors-piste

Le hors-piste est une pratique dangereuse. Elle est réservée aux skieurs aguerris. Il y a des règles de bases à respecter et un matériel minimum requis pour profiter de la poudreuse ! Une pelle, un arva, un airbag … Tant de choses qui peuvent vous sauver la vie !

Le matériel indispensable du freerider

Pelle avalanche Ortovox Beast trouvée sur Snowleader

Si vous skiez en bord de piste dans la poudreuse peu profonde, ne vous en faites pas, équipez-vous seulement du matériel nécessaire pour skier. Mais si vous voulez en faire plus alors notez bien ce qu’il va suivre !

Les vêtements

Sous gants, bonnet, chaussettes : Indispensables, car c’est aux extrémités du corps que l’on attrape le plus vite froid. Si vous vous perdez ou si vous êtes en hypothermie équipez-vous de vêtements secs.

le matériel

Il est impératif d’avoir des vêtements adaptés au freeride tout comme un casque. Cependant vous aurez besoin de plus de matos si vous voulez faire du hors-piste !

ARVA : Appareil de Recherche de Victimes D’avalanche, indispensable pour retrouver une personne enfouie sous la neige.

Pelle : Pour dégager une personne sous la neige.

Sonde : La sonde permet d’évaluer rapidement la profondeur à laquelle la victime est enfouie.

Un téléphone : Indiquez votre destination à quelqu’un avant toute sortie freeride. Et surtout, prenez un téléphone chargé ! Ça peut paraitre logique, mais c’est votre seul moyen de communiquer en cas de problème.

Si vous prenez de l’altitude et qu’il y a des risques d’avalanches, regardez du côté des sacs airbag. Un sac airbag en compagnie du classique ARVA , pelle, sonde, vous assure un minimum de sécurité en hors-piste. Mais ça ne vous sauvera pas automatiquement la vie. N’oubliez pas de vous entrainer avec votre matos et de toujours le testé avant une sortie.

La base du hors-piste

Même si vous avez des rêves de poudreuse et que vous avez vu toutes les dernières vidéos Zapiks, cela ne signifie pas que vous être prêt !

Avant de partir en hors-piste soyez réaliste et évaluez votre niveau. Même le bord des pistes peut être dangereux. Pour la simple et bonne raison que les crevasses, les rochers, les sapins enfouis et autres pièges ne sont pas balisés.

Si vous prévoyez une sortie hors-piste la première chose à faire est de s’informer sur la météo. Le risque d’avalanche, l’enneigement et l’état du manteau neigeux. Si vous n’en avez pas connaissance, il faut impérativement poser toutes ces questions à un professionnel.

Il faut toujours skier en groupe. Comment pourrez-vous contacter les secours si vous êtes seul et enfoui sous la neige ? Quand vous skiez sur des portions complexes, allez-y un par un. Comme ça en cas d’accident vous pourrez réagir. En plus de ne pas pouvoir réagir efficacement, si vous skiez en même temps vous multipliez le risque d’avalanche.

Si vous n’êtes pas certain de la météo, il est inutile de faire une sortie hors-piste. Pour progresser et apprendre sur le terrain, des stations proposent des stages avec des professionnels. Vous pouvez aussi faire des sorties avec des guides mais il vous faudra un bon niveau en ski !

Maintenant vous êtes informés ! Mais pas forcément prêts. Si toutes les conditions ne sont pas réunies pour le hors-piste alors n’y aller pas. N’hésitez pas à skier avec des professionnels, et sur des portions adaptées à votre niveau.

Auteur: marchenri

Partager cet article sur

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *