Comment choisir ses chaussures de ski ?

Choisir des chaussures de skis ce n’est pas toujours facile. On à souvent tendance à prendre des chaussures trop grandes pour nous. Et pourtant, le choix des chaussures est primordial. Vous pouvez avoir les meilleurs skis du monde, si vous n’avez pas les chaussures adaptées, vous ne pourrez pas bien skier.

Première étape : Pointure et volume !

Ça peut paraitre logique, mais ce n’est pas si simple. C’est bien plus compliqué de trouver une chaussure de ski à sa taille qu’une paire de baskets ! Pour commencer, prenez la mesure de votre pied avec un spécialiste en magasin. Ensuite, essayez vos chaussures AVEC vos chaussettes de ski. La plus part des gens prennent des chaussures de skis trop grandes. Si votre pied bouge à l’intérieur ce n’est même pas la peine de réfléchir ! Essayez en d’autres. A l’inverse, si vous enfilez la chaussure et que vous sentez une petite douleur en bout de pied ou au niveau de la cheville ou n’importe où sur votre pied, sachez que cette petite douleur va se transformer en grande douleur sur les pistes.

Trop petit ou trop grand, dans les deux cas vous allez perdre en précision et confort.
Donc veillez bien à ce votre pied rentre parfaitement dans la chaussure en longueur comme en largeur. Vous devez occuper le volume de la coque comme si la coque était un moule de votre pied.
Dernier point important, si votre pied rentre parfaitement dans la chaussure mais que le chausson vous fait mal au mollet, n’oubliez pas qu’au bout de 3 jours votre petite douleur ressentie en magasin va se transformer en grande douleur sur les pistes !

Deuxième étape : Le flex !

Le quoi ? le flex d’une chaussure de ski c’est un indice qui va déterminer la rigidité de la chaussure. Plus il est élevé, plus la chaussure est rigide. les chaussures rigides s’adressent au bons voire très bons skieurs (en fonction du niveau du flex). Donc indice élevé = chaussure rigide = skieur expert.

On considère qu’un flex de:
60 à 70 est adapté aux débutants.
80 à 110 est adapté aux intermédiaires à confirmés.
110 et + est réservé aux experts.

Attention, un flex trop mou fait perdre en précision et en réaction. Contrairement à un flex trop rigide, qui lui ne pardonne pas la moindre erreur et qui est difficile à skier.
Prenons un cas fréquent. Vous êtes un skieur occasionnel allround. Vous avez des skis typés 70 % piste voir 50 % avec un patin entre 80 et 90mm. Vous n’êtes pas une bête sur la piste, tout comme en poudreuse mais vous n’êtes pas non plus un débutant. Vous êtes un intermédiaire qui veut s’améliorer alors le must pour vous et de prendre un felx entre 80 et 85 (si vous faites peu d’erreurs techniques).

Pour terminer, pensez à bien prendre votre temps au moment d’essayer vos chaussures. N’oubliez pas que la chaussure est une partie très importante car c’est elle qui envoie les informations à votre ski. Si vous choisissez une chaussure adaptée à votre pied et un flex adapté à votre niveau, vous pourrez améliorer votre technique ! De plus, posez vous la question sur votre pratique. Comme pour les skis il existe différentes chaussures pour différentes pratiques, piste, freeride, park, randonnée…

Auteur: marchenri

Partager cet article sur

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *