Conseils : comment choisir une tenue de ski ?

Le combo parfait pour une tenue de ski : être à la fois chaude et imperméable ! S’il ne faut pas oublier le côté tendance, le côté technique qui vous permettra de ne pas avoir froid, n’est pas à négliger non plus. Mais une chose est à retenir : c’est à vous de définir vos attentes  vis-à-vis de votre tenue de ski, soit vous souhaitez qu’elle vous protège du froid, soit vous souhaitez qu’elle vous protège du vent, ou encore de le neige. Définissez votre priorité en fonction. Explications et conseils ci-dessous.

Quelle tenue de ski adopter cet hiver ?

Quelle tenue de ski adopter cet hiver ?

Imperméabilité, isolation, etc. : définissez votre priorité en fonction de vos besoins

Amateur de freeride, vous passez beaucoup de temps en poudreuse et vous voulez conserver votre boxer homme sec sous votre pantalon de snowboard ? Il vous faut opter pour une tenue imperméable avant tout, avec des coutures bien étanches.

Et saviez-vous que dans la jungle de termes techniques pour les vêtements de ski, il existe une cotation pour évaluer les degrés d’efficacité ? Vous trouverez sur les étiquettes des tenues de ski 2 chiffres de ce type : 10.000/8.000 ou bien 20.000/20.000. Le premier chiffre correspond à l’imperméabilité, tandis que le second indique la respirabilité du produit.

Si vous cherchez un vêtement imperméable (particulièrement au niveau du pantalon pour ne pas avoir les fesses mouillées en se relevant d’un télésiège…), choisissez-le avec un indice supérieur ou égal à 10 000 mm (on parle ici de mm Schmerber).

Si vous passez vos journées dans la poudreuse, misez plutôt sur une tenue avec un indice de 20 000mm minimum.

Au niveau de la respirabilité du vêtement (c’est-à-dire un vêtement qui va sécher rapidement même si vous transpirez), cela se mesure en grs/m2/24H. Plus l’indice en grs sera élevé, plus votre vêtement sera performant. A titre d’indication, nous vous conseillons de prendre un vêtement de ski avec un indice supérieur ou égal à 8 000grs/m2/24H.

Si on aime particulièrement les pyjamas en coton chaud pour homme ou pour femme (ceux qui n’ont pas encore craqué pour ce type de pyjama, pas d’inquiétudes les soldes d’hiver arrivent bientôt pour vous rattraper !), pour une soirée cocooning après une journée de ski, on évite de mettre du coton durant la journée de ski. Cette matière a la fâcheuse tendance à garder l’humidité. On opte plutôt pour des couches respirantes ou chaudes, comme en laine mérinos par exemple.

Au niveau des membranes, il y a unanimité pour la membrane le Gore-Tex qui est la fois  isolante, imperméable, respirante et dont les coutures sont 100 % étanches.

Mais il existe également le Primaloft et le Thinsulate, qui apportent également de la chaleur et qui sont des matières respirantes.

Et niveau coupe ?

On choisit de préférence des vêtements qui protègent du froid le bas du dos, particulièrement sensible.

Soyez vigilants également à ce que votre tenue de ski ne soit pas trop encombrante, mais aussi aux aérations, aux manchons de poignets, à la jupe pare-neige, ou encore à la capuche ergonomique qui doit être compatible avec le port du casque.

Il faut aussi que vous ayez facilement accès à vos poches qui doivent être fermées par des zips.

En tenant compte de chacun de ces détails techniques vous pourrez faire le bon choix de tenue de ski et profiter de vos vacances à la montagne.

Auteur: pauline

Partager cet article sur

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *